Les Réflexes Archaïques du nourrisson

Agripper, téter, redresser la tête, esquisser quelques pas… à peine né, votre bébé possède des réflexes appelés archaïques. Ils sont évalués par le pédiatre dès la naissance pour vérifier que le système nerveux de votre bébé fonctionne bien et qu’il peut ainsi entrer en contact avec son environnement.

Les réflexes archaïques, c’est quoi ?

  • Il s’agit de mouvements automatiques involontaires qui apparaissent pendant la vie foetale, A la naissance, votre nouveau-né n’a pas terminé la maturation de son système nerveux, notamment du faisceau de nerfs moteurs issu du cerveau permettant le contrôle de ses mouvements. Les mouvements qu’il effectue sont en partie des automatismes, des réflexes innés qui lui permettent de s’adapter à son environnement. Cette maturation sera presque achevée à 1 an.

 

  • Très maladroits au début de la vie, les gestes de votre nouveau-né vont peu à peu s’affiner grâce au développement de son tonus musculaire contrôlé. Ce n’est que vers l’âge de 3 ou 4 mois que ses réflexes se transforment progressivement en mouvements volontaires.
 

1. Le grasping reflex : le plus affectueux

  • C’est quoi  ? Le médecin, en posant son doigt dans la paume de votre bébé, doit provoquer tout d’abord une fermeture des doigts, puis un agrippement tellement fort que l’on peut parfois soulever le bébé avec les deux mains. Et si vous exercez une légère pression sur la plante des pieds, les orteils se replient aussi… Ce réflexe persiste jusqu’à 3 mois pour la main et 10 mois pour le pied.

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? C’est le plus craquant des réflexes… Quelques heures à peine, et déjà votre bébé ne vous lâche plus la main ! Il aide à l'attachement entre vous et votre bébé. Il fera place ensuite à la préhension volontaire.
 

 

2. La succion-déglutition : le plus gourmand

  • C’est quoi  ? Le pédiatre stimule avec son doigt les lèvres du tout-petit. Aussitôt, celui-ci tend spontanément la bouche et la langue et se met à téter vigoureusement. Ce geste déclenche un mouvement de succion rythmique… même si votre bébé n’a pas faim !

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? Que votre bébé peut se nourrir seul ! Dès la naissance, votre petit affamé, posé sur votre ventre, est capable de téter à votre sein les premières gouttes de colostrum, ce premier lait riche en éléments nutritifs… ou de téter goulûment son premier biberon !

 

 

3. Les points cardinaux : le réflexe le plus photogénique

  • C’est quoi ? Si l’on chatouille un des coins de sa bouche ou de sa joue, votre bébé tourne la tête et fait un mouvement de la bouche du côté de la zone stimulée.

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? Ce réflexe est bien utile pour tourner en douceur la tête de votre bébé lorsque vous voulez l’installer correctement au sein pour allaiter… ou présenter son meilleur profil pour la photo ! Ce réflexe perdure jusqu’à ses 4 mois.

 

4. Le réflexe de Moro : le plus défensif

  • C’est quoi ? On l’appelle aussi le réflexe du parachutiste ! Si le pédiatre saisit votre nouveau-né par ses deux mains, le soulève très légèrement de la table de l’examen et le lâche soudainement, votre bébé retombe à plat sur le coussin en ouvrant ses bras en croix. Il ouvre les mains comme pour se cramponner et ramène les bras contre sa poitrine dans un geste d’autoprotection… et crie. On peut également rechercher ce réflexe en tirant brusquement sur les pieds ou en provoquant un bruit soudain.

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? Il indique le sens de l’équilibre de votre bébé. Le réflexe de Moro ne se rencontre normalement plus après 3 mois et se transforme en une réaction de sursaut « adulte ».
 

5. La marche automatique : le plus bluffant

  • C’est quoi ? Si on tient votre bébé debout, penché en avant, en le maintenant sous les aisselles, voilà votre apprenti marcheur qui démarre en plaçant un pied devant l’autre. Et lorsqu’on place un objet dur contre sa jambe, il soulève son pied comme pour enjamber l’obstacle. Cette marche automatique s’effectue sur la plante des pieds chez l’enfant né à terme.

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? C’est sans doute le réflexe de naissance le plus impressionnant. Difficile de croire, en voyant votre enfant esquisser ces quelques pas, qu’il lui faudra attendre encore plus d’un an pour apprendre à marcher… Et pourtant, c’est bien le cas !

 

  • Ce réflexe disparaît en général vers 6 semaines. Pas de panique cependant s’il n’effectue pas ses premiers pas, dès ses premières heures de vie : la posture très fléchie in utero peut en effet rendre, pendant quelques jours, l’extension difficile et douloureuse.

 

 

6. Le maintien de la tête : le plus tonique

  • C’est quoi ? Lorsqu’il attire vers lui votre bébé en le tenant par les avant-bras et en fixant au sol les talons, le pédiatre vérifie la qualité du tonus actif du nouveau-né. Son dos ainsi que son cou doivent se redresser. Et votre bébé tient sa tête quelques secondes…

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? Rien pour le moment, d’ailleurs cette aptitude disparaîtra très vite. Mais votre bébé la retrouvera autour de ses 3 mois…

 

7. Le réflexe d’allongement croisé : le plus chatouilleux

  • C’est quoi ? Ça chatouille ! Le pédiatre vérifie que ce réflexe est bien en place, en étendant une jambe de votre nouveau-né et en lui caressant doucement le pied. Déjà futé, votre petit chatouilleux va allonger son autre jambe comme s’il cherchait à écarter ce stimulus.

 

  • Qu’est-ce que ce réflexe prouve  ? C’est juste un signe de bonne santé ! N’en déduisez pas pour autant que votre tout-petit sera chatouilleux ou saura écarter les importuns d’un coup de pied…

 

 

Article de Marie Auffret-Pericone avec le Dr François Undreiner, pédiatre à Strasbourg. Voir le lien

Comment me joindre

Actualités

Retrouvez dès à présent, sur notre page facebook, toute l'actualité du cabinet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© copyright 2014- Osteopathe Cannes la bocca et Fréjus. Tous droits réservés.