Ostéopathie pour les séniors

POREBSKI Thomas , Osteopathe, Z.A les Tourrades, Cannes la Bocca

La lutte anti-âge est plus que jamais à l'ordre du jour. Un congrès mondial vient de lui être consacré.

Les fabricants de cosmétiques, de compléments alimentaires de médicaments, les chirurgiens et médecins plasticiens destinés à ralentir ou tenter d'effacer les effets délétères du temps qui passe, rivalisent d'ingéniosité pour sauver les apparences.

Réduire les rides, réhydrater la peau, la retendre, supprimer la graisse superflue, mais aussi ralentir les processus de vieillissement au sein même de nos cellules nécessite une véritable stratégie.

Tout cet arsenal thérapeutique séduit et rassure, masque superficiellement les outrages de l'âge, mais le véritable enjeu se situe en profondeur, dans les parties non visibles de notre corps, au cœur de nos cellules de nos organes, de nos cartilages et de nos os.

Lutter efficacement contre le vieillissement physique passe obligatoirement par le maintien d'un équilibre mécanique postural aussi parfait que possible et ceci, quel que soit notre âge.

Plus tôt vous prendrez en main votre santé physique, plus vous aurez de chances d'éviter les détériorations articulaires (et autres) responsables de la dépendance de fin de vie.

La vie passe vite et miser sur la santé est le meilleur des placements.

L'ostéopathie du troisième âge et au-delà

Les techniques ostéopathiques de prévention anti-âge sont parfaitement au point, douces et prudentes, excluant absolument les méthodes forcées appelées manipulations vertébrales qui ne sont pas de l'ostéopathie et présentent des risques au niveau osseux.

 

L'ostéopathie optimise les forces vives de l'organisme, permet une meilleure irrigation des tissus et une régénérescence tissulaires grâce à ses techniques de réajustement articulaires et tissulaires.

 

Pour chaque âge, un ensemble de techniques adaptées sera mis en œuvre. Les techniques ostéopathiques de prévention anti-âge sont parfaitement au point, douces et prudentes, excluant absolument les méthodes forcées appelées manipulations vertébrales qui ne sont pas de l'ostéopathie et présentent des risques au niveau osseux.

 

L'ostéopathie, une des clefs de la longévité.

Pour se maintenir, il faut s'entretenir.

Il est obligatoire de passer tous les deux ans au contrôle technique sa voiture pour avoir le droit de rouler.

 

N'est-il pas logique d'effectuer une révision-entretien de la mécanique corporelle régulière après 40 ans ? Elémentaire comme prévention du vieillissement mais hélas encore peu appliqué.

Pourquoi ? Après des décennies de laxisme et de carence en éducation-santé, de quasi absence de prévention, et de dépendance médicamenteuse, il est bien difficile de changer les habitudes pour adopter une nouvelle optique de santé.

 

Et pourtant c'est la seule solution qui a de l'avenir et qui permet des résultats durables.

Certains facteurs d'usure sont évitables !

Un mode de vie défectueux, une alimentation carencée, déséquilibrée ou excessive, les additifs chimiques qui empoisonnent nos cellules, le surmenage, le manque de sommeil, l'absence d'exercice qui atrophie la musculature, les excès qui blessent les fibres musculaires, les tendons et les ligaments font vieillir prématurément notre corps. 


Quoi qu'il en soit, l'âge ne doit jamais faire renoncer à entreprendre une démarche vers l'ostéopathie.

La douceur et l'individualisation des techniques, la dynamisation générale que peut procurer le traitement, ne pourront qu'être bénéfiques à ces patients qui, souvent, sont les plus volontaires et les plus décidés à tout faire pour se soigner et rester le plus longtemps possible valides et indépendants.
 

 

Article écrit par Guy Roulier, lien « Lutte anti-âge : l'ostéopathie au service des seniors »

Comment me joindre

Actualités

Retrouvez dès à présent, sur notre page facebook, toute l'actualité du cabinet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© copyright 2014- Osteopathe Cannes la bocca et Fréjus. Tous droits réservés.