Comment éviter les douleurs de dos de vos enfants : L'importance du choix du cartable lors de la rentrée

Ca y est les vacances sont finies et vos enfants, grands et moins grands, reprendront bientôt la route de l’école.

La rentrée scolaire, avec l’achat des fournitures, est vécue souvent comme un casse-tête pour les parents confrontés aux sollicitations de leurs enfants (effet de mode…).

 

Mais le cartable de ses rêves est-il vraiment adapté à votre enfant ? Entre les livres, les classeurs et les cahiers, son dos ne va-t-il pas être mis à mal ?

 

Une règle à respecter : adapter le cartable à l’âge et la morphologie de l’enfant pour préserver son dos et favoriser sa bonne croissance… Et si l’enfant se plaint de gênes ou de maux de dos, il faut surtout s’en préoccuper 

 

I LES LOMBALGIES CHEZ L’ENFANT :

 

Saviez-vous que, près de 20 à 50% des enfants âgés entre 10 et 15 ans souffrent de douleurs dorsales et que 2 adolescents sur 3 ont amenés à consulter un ostéopathe afin de remédier à ce problème.

 

Ces douleurs deviendront chroniques chez 8 % des enfants lombalgiques. Il existe différents facteurs de risques de lombalgies dès l’enfance comme les troubles statiques, les facteurs posturaux (mobilier scolaire inadapté, hygiène défectueuse) ou encore les surmenages divers (pratiques sportives inappropriées, poids du cartable, anxiété, etc.).  

 

II L’IMPORTANCE DU CHOIX DU CARTABLE

 

Quand les enfants sont en pleine période de croissance, il faut bien veiller à ne pas contraindre leur colonne vertébrale. 

Le Ministère de l’Education Nationale estime que  La charge maximale qu’ils peuvent porter ne doit donc pas excéder 10 % de leur poids. 

Par exemple, pour un enfant de 35 kilos, le poids du cartable ne doit pas être supérieur à 3,5 kilos. 


La réalité est différente, son poids est souvent excessif et avoisine souvent les 10 kilos au collège. Conséquences ?

Il impose aux structures de la colonne vertébrale des charges quotidiennes pouvant être à l’origine ou participer à des douleurs de la colonne vertébrale, à des douleurs de croissance et à une fatigue globale de l’enfant.  

 

Du coup, n’en déplaise à l’opinion de votre enfant, un sac d’école à la mode n’est pas nécessairement le meilleur pour son dos. Prenons l’exemple :

- du sac en bandoulière transporté sur une seule épaule : Trop lourd, il force les muscles et la colonne vertébrale à compenser pour un poids réparti inégalement, entrainant des tensions mais aussi des problèmes de santé à l’âge adulte.

Il en va de même pour le sac à main.

 

Comment choisir son sac à dos :

-Il doit être conçu dans un matériel léger comme la toile, et dont les deux bretelles sont ajustables, rembourrée.

-Préférez un modèle qui propose une ceinture au niveau des hanches et un derrière de sac rembourré. Le dessus du sac ne doit pas dépasser le dessus de ses épaules, et le bas du sac ne doit pas arriver plus bas que la ceinture ou le haut du pantalon. A contrario, les bretelles ne doivent pas être trop serrées : votre petit écolier doit pouvoir bouger les épaules sans problème.

 

-Importance de La répartition du matériel à l’intérieur du sac. Les affaires plus lourdes doivent être disposées près du corps afin que la majorité du poids soit près du centre de gravité de l’enfant.

Les objets de forme irrégulière ont quant à eux leur place vers l’extérieur, loin du dos, afin de ne pas faire de pression sur ce dernier.

Pour soulever son sac, apprenez à votre enfant à utiliser la force de ses jambes et à se relever en dépliant les genoux tout en gardant le dos bien droit.

 

III LE BON CARTABLE AU BON MOMENT :

 

-> A l’école primaire, on pourrait penser que le cartable à roulettes est idéal pour les plus petits, mais ce n’est pas le cas ! Le cartable à roulettes n’est pas forcément le choix idéal, car pour le tirer, l’enfant doit se mettre en torsion et chaque fois qu’il devra emprunter des escaliers il le portera à bout de bras.

Privilégiez le sac à dos ou le cartable traditionnel, pour éviter tout risque de blessure quand les enfants jouent

->Au collège, le cartable à roulettes est à privilégier dès la 6e.  Les nouvelles matières étudiées demandent de nouvelles fournitures plus ou moins lourdes à transporter.

 ->Limiter le poids du cartable en veillant à ce que l’enfant ou l’adolescent emporte uniquement ce qui est utile pour sa journée d’école.

 

IV LOSTEOPATHIE : une aide précieuse pour prévenir et soulager les douleurs

 

Pour résumer, voici ce que votre enfant peut endurer si son cartable et sa position pour le porter ne sont pas adaptés: 

Les enfants se plaignent souvent du dos. Cela peut aller de la simple gêne à une vraie douleur.

Dans tous les cas vous pouvez consulter un ostéopathe qui tentera de favoriser la mobilité des différentes structures vertébrales (muscles, ligaments, articulations) dans le but de restaurer le  bon fonctionnement de la colonne vertébrale.

 

Il s’agira de vérifier le positionnement des pieds et des chevilles, voir même de l’articulation de la mâchoire, mises à contribution par l’éruption dentaire.

 

Il est également possible d’effectuer un bilan juste avant la rentrée afin que le praticien prépare l’enfant et prévienne les risques de douleurs.

 

V 5 CONSEILS DE CHOIX

 

Afin de prévenir ce type de dommage, il est conseillé de :

 

1 - Faire du sport : choisir une activité sportive en adéquation avec sa morphologie

-importance de l'exercice physique au cours de la croissance à risque de lombalgie à l'âge adulte.

-mais une pratique sportive trop intensive peut être nuisible à risque ultérieur de douleur du dos.

Voir cet article : « le sport avant 18 ans »

 

2 - Bien s’assoir : adopter une bonne position assise à la maison et en classe

-Si un enfant a une bonne position à la maison, il est probable qu’il la reproduise en classe. Alors apprenez-lui à s’assoir confortablement, et les pieds au sol.

-éviter qu’il se couche sur son bureau lorsqu'il écrit.

3 - Éviter la sédentarité et le temps passé devant la télévision et/ou l’ordinateur

-Le mouvement stimule la croissance osseuse et le développement musculaire.

-Une marche quotidienne est idéale, en allant à l’école par exemple.

-regarder la télé ou passer beaucoup de temps sur l’ordinateur accentue la sédentarité à risque de douleurs cervicales et maux de tête.

4 - Bien manger et bien dormir : une alimentation variée prévient les coups de fatigue et le surpoids

-Attention au goûter qui, trop sucré à risque de surpoids et source de fatigue.

-La fatigue rend l’enfant plus fragile à risque d’apparition des douleurs musculaires et des troubles de l’attention.

 

5 - Bien choisir le cartable et veiller au juste poids

-Il doit être adapté à l’enfant et à son âge

-ne pas dépasser 10% de son poids

-Préférez un sac avec deux bretelles ajustables, rembourrées et qui propose une ceinture au niveau des hanches et un derrière de sac rembourré

 

Enfin, pensez à surveiller le dos de vos enfants et à ne pas hésiter à consulter à la moindre asymétrie remarquée.

 

 

Comment me joindre

Actualités

Retrouvez dès à présent, sur notre page facebook, toute l'actualité du cabinet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© copyright 2014- Osteopathe Cannes la bocca et Fréjus. Tous droits réservés.