L'Ostéopathie viscérale

POREBSKI Thomas , Osteopathe, Z.A les Tourrades, Cannes la Bocca, Mandelieu

 

Il faut s'avoir que l'ostéopathie ne s'attache pas uniquement aux os ou aux articulations du corps. 

 

La sphère digestive fait partie intégrante du diagnostic ostéopathique, permettant de corriger de nombreux troubles fonctionnels (maux de ventre, ballonnements, troubles du transit intestinal...), de dos, respiratoires ou autres....

 

 

 

PRINCIPES D'OSTEOPATHIE DANS LA SPHERE VISCERALE

 

 

Les pathologies viscérale sont à même de provoquer des doulerus irradiant à distance, des tensions musculaires, des dysfonctions vertébrales et des perturbations neurovégétatives.

 

Tous les organes et viscères du corps sont en relation avec le diaphragme thoracique (muscle très puissant).

Ils subissent tous la traction ou la poussée imprimée par le diaphragme lors de la respiration. 

 

 

Les organes et viscères ont une MOBILITE suivant plusieurs axes de mouvement (venant de l'embryologie).

Ils peuvent être bloqués dans leur mouvement donc dans leur physiologie pour diverses raisons (chute, accident de voiture, choc émotionnel....)

Les organes ont aussi une mobilité qui renseigne sur la vitalité. 

 

La mobilité et la motilité viscérale sont nécessaires au bon fonctionnement tant de l'axe crâniosacré que du systèmé myofascial. 

Une hypomobilité d'un viscère peut se répercuter à distance sur n'importe quelle partie du corps. 

 

Ces organes sont aussi attachés, par des ligaments à la colonne vertébrale, au diaphragme, entre eux.

 

L'aspect neurologique, par l'intermédiare du système nerveux autonome (SNA), est très important dans la sphère viscérale. 

Outre les nombreux neurones, qui se trouvent au niveau intestinal, un lien direct peut être fait entre le crâne et la cavité abdominale via le nerf pneumogastrique (ou nerf vague) : Xème paire de nerfs crâniens. 

 

A ce niveau, le nerf pneumogastrique va innerver les organes et jouer un rôle fondamental au niveau digestif. 

Cela peut en partie expliquer pourquoi des problèmes crâniens et vertébraux vont avoir un retentissement digestif et vice-versa.

En effet, le système nerveux autonome (SNA) s'équilibre comme une balance: un plateau correspond au système ortho-sympathique régi par la colonne, et l'autre par le système para-sympathique crânio-viscéral. 

 

L'abord diagnostique et thérapeutique thoracique est un préalable indispensable au traitement viscéral. 

Il est nécessaire de s'intéresser à l'innervation viscérale qui nous apporte parfois certaines clés...

 

 

Il nous faut connaître l'organisation anatomique du système nerveux autonome: 

 

 

Le schèma ci-dessus: 

 

-montre l'organisation verticale du système parasympathique à partir des 2 pôles crânien et sacré, 

 

-mais surtout, il montre la relation directe entre les vertèbres et les organes par l'intermédiaire de la moelle épinière. C'est à ce niveau que naissent les plexus qui permettent de relier les viscères.

Ainsi, chaque étage vertébral correspond à un organe. 

 

Dans cette perspective, lorsqu'une vertèbre est en dysfonction, l'organe qui lui correspond se mettra en souffrance également et inversement. 

 

 

L'IMPORTANCE DES TESTS

 

Pour l'ostéopathe, une perturbation du SNA peut entraîner des fixations ou adhérences dues à divers facteurs (opérations, pathologies infectieuses ou inflammatoires....).

 

Il doit donc, dans son diagnostic, s'appuyer sur plusieurs tests. 

Ils permettent d'aiguiller le praticien sur les structures abdominales, voir vertébrales, en manque de mouvement. 

Car il est facile de comprendre, qu'il suffise par moment de simplement libérer une vertèbre pour soulager un organe, sans même toucher à celui-ci. 

 

 

 

CHOIX DU TRAITEMENT

 

Il y a plusieurs modes d'action possibles: 

- rééquilbrer les ligaments viscéraux pour favoriser le bon équilibre des organes par rapport à leur point d'attache. 

- travailler leur mouvement par rapport au massage permanent que leur applique le diaphragme. 

- travailler directement au niveau de l'organe lui-même, sur son parenchyme. Cela pourra influencer sur sa fonction (pour une glande par exemple).

- travailler sur l'équilibre entre une côte, une vertèbre, et un ou plusieurs organes qui auraient une innervation en commun. 

 

 

MOTIFS DE CONSULTATIONS

 

L'ostéopathie viscèrale est le plus souvent utilisée lors de motifs de consultation qui s'avèrent être liés à des troubles digestifs, comme par exemple: 

- cervicalgie, dorsalgies ou lombalgies,

- maux de tête, 

- constipation, 

- diarrhée, 

- ballonnements, 

- flatulences, 

- hémorroïdes, 

- troubles hépato-biliaires (foie et vésicule biliaire), 

- douleurs abdominales, 

- hernie hiatale, 

- infections urinaires (cystites) à répétition, 

- troubles du cycle menstruel ou de la ménopause, 

- séquelles de chirurgie, 

- brûlures d'estomac, 

- reflux gastro-oesophagien, 

 

Un équilibre nerveux retrouvé peut favoriser un retour à la normalité dans les cas :

- d'anxiété,

- d'états dépressifs passagers, 

- de troubles du sommeil, 

- de stress: irritabilité, nervosité, angoisses, oppression....

Comment me joindre

Actualités

Retrouvez dès à présent, sur notre page facebook, toute l'actualité du cabinet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© copyright 2014- Osteopathe Cannes la bocca et Fréjus. Tous droits réservés.