L’entorse

Ce billet, également publié sur le site niceosteo.com, a été rédigé par William GOGUET, ostéopathe DO

 

Les entorses de chevilles sont un traumatisme très fréquent, rencontré par presque tout le monde au moins une fois dans sa vie!

Souvenez-vous de la règle suivante:

«plus un problème est pris en charge tôt, plus vite il partira».

Cela est vrai pour toute situation, plus un problème est ancien, plus il s’est ancré dans l’organisme, plus ce sera long de le déloger.

Dans l’exemple de l’entorse de cheville, une prise en charge ostéopathique très précoce peut diminuer le temps de récupération et de cicatrisation par 3 dans certains cas.

En fonction de la localisation et de la gravité de l’entorse (stade 1, 2 ou 3) et du patient, le retour à la marche “normale” peut être envisagé au bout d’une semaine, au lieu des 3 habituelles!

 

 

Les entorses , pourquoi si souvent?

Il n'est pas rare d'entendre des  sportifs dirent qu’ils sont des habitués des entorses et peuvent s’en faire jusqu’à 3 ou 4 par an.

 

Certaines questions doivent être:

- Mon équipement est-il adapté ?

  • Pour les footballeurs il faut adapter les crampons au type de surface (stabil pour pelouse courte , crampons moulés ou vissés pour vrai synthétique et surtout bien serrer les chaussures).

 

  • Pour les basketteurs il faut adapter son type de chaussure à son poste et à sa façon de jouer: un meneur ou ailier privilégiant les pénétrations visera une chaussure englobant bien la cheville mais basse avec un renfort sur la partie interne de la cheville, et légère ( d’expérience la Jordan 14 est proche de l’idéal) pour les pivots des basket plus solides, englobant mieux la cheville et légèrement plus lourde ( encore une fois des Jordan mais la qualité est là, le modèle numéro 6)

 

-Mon échauffement est il suffisant? (température corporelle ? muscles chauds?)  Je reviendrai dans un autre article sur un échauffement type.

 

-Mes articulations sont -elles libres?

Il arrive souvent que le sportif ne voulant pas s’arrêter de pratiquer son sport ne prenne pas le temps nécessaire à la cicatrisation, et reprenne le sport alors que ses articulations sont encore bloquées et les structures tendineuses encore figées. 

Avant toute reprise du sport, il est nécessaire d’aller voir son ostéopathe et son kinésithérapeute dans l’optique de libérer les articulations bloquées et de mener à bien la rééducation qui peut s’imposer suite à certains trauma.

 

-Le niveau de reprise n’est-il pas trop élevé ?  Il peut arriver qu’à la suite d’une blessure vous ayez été éloigné des terrains un certain temps. 

Par la suite, lorsque vous vous êtes senti prêt de nouveau vous ayez reprit votre sport dans une catégorie ou à un niveau trop élevé , il faut savoir se rééduquer anatomiquement avant de revenir à son meilleur niveau, sinon le corps ne peut se réadapter aux contraintes et les entorses à répétition peuvent apparaitre.

 

 

Si tous ces points vous paraissent déjà acquis , alors vous avez surement un déficit de proprioception.

 

Mais qu’est ce que la proprioception?

Définition du Larousse :

La sensibilité proprioceptive complète les sensibilités intéroceptive (qui concerne les viscères), extéroceptive (qui concerne la peau) et celle des organes des sens.

Elle permet d’avoir conscience de la position et des mouvements de chaque segment du corps (position d’un doigt par rapport aux autres, par exemple) et donne au système nerveux, de façon inconsciente, les informations nécessaires à l’ajustement des contractions musculaires pour les mouvements et le maintien des postures et de l’équilibre.

 

Pour résumer: c’est la connaissance des positions de chaque membre dans l’espace par notre système nerveux.

Les propriorecepteurs transmettent les informations au système nerveux, qui en réponse, contracte ou pas certains muscles pour maintenir l’équilibre ou bien pour protéger le corps (lors d’une chute, ou d’une tension forte sur une articulation)

 

On arrive au point important:

comment éviter les entorses? Une partie de la réponse se trouve dans l’entrainement de votre proprioception!

Plus vous allez entrainer votre proprioception, plus votre système nerveux va réagir vite aux différentes tensions articulaires et musculaires, et plus les réflexes de contraction et de maintient de votre cheville vont êtres rapides et puissants.

 

Je vais donner un exemple concret et vulgariser ce principe:

vous jouez au basketball, vous décidez de changer de direction soudainement, votre vision et votre cerveau envoient les informations du changement de direction, vos muscles commencent à se contracter , vos articulations subissent soudainement une tension importante, les  informations de votre système nerveux ordonnant aux muscles stabilisateurs de votre cheville mettent 0,9 millisecondes à arriver (c’est un exemple).

Si ces informations arrivent assez vite, votre cheville se pliera mais elle restera stable, à contrario si cette réponse met plus de temps à arriver, alors la cheville perd sa stabilité et c’est l’entorse.

C’est donc en cela que la proprioception peut être utile, elle va augmenter la stabilité en accélérant le passage des informations nerveuses.

 

Comment améliorer sa proprioception?

Un exercice simple : sur un pied, bras le long du corps, jambe tendue , yeux fermés.

Gardez la position 30 secondes, puis avance votre pied ne touchant pas le sol en avant (mouvement lent et contrôlé ), puis en arrière.   Vous devez sentir votre cheville au sol qui "tremble" , elle cherche son équilibre, voilà la proprioception.

 

William GOGUET Ostéopathe D.O

 

Comment me joindre

Actualités

Retrouvez dès à présent, sur notre page facebook, toute l'actualité du cabinet.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site Recommander ce site Recommander ce site
© copyright 2014- Osteopathe Cannes la bocca et Fréjus. Tous droits réservés.